DR@F - Digital Radioamateur France / DMR-France ® / DStar-France ©


Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi, janvier 30 2015

DMR-FRANCE : Créez votre réseau DMR régional (update 1)

enregistrement_centralise.jpg

Si vous souhaitez créer votre région DMR, vous réaliserez un réseau autonome, avec tous les derniers services DMR-MARC.

Damien F4CZX a lancé le service pour la région Rhône Alpes avec Digit'Alpes. Pourquoi pas vous ?

Des services complets :

  • Les talkgroups standards pour la France : TG9, TG11, TG21 et TG208
  • Les TG "à la demande" qui permettent de libérer les communications locales, si vous ne souhaitez pas entrer en communication avec les autres réseaux
  • Les TG "tactiques", qui permettent d'entrer dans un "Net" hebdomadaire à heure fixe, ou à la demande, depuis n'importe quel endroit du réseau, et dans le monde entier.
  • Les TG pour les visiteurs d'autres pays, qui leur permettront de rester en contact avec leurs amis, dans leur langue, sans perturber les communications locales. Mais vous aussi, vous retrouverez le TG208 (France) partout dans le monde ;-)
  • Biensur, tous les autres pays sont accessibles et les nouveaux services seront mis à disposition immédiatement sans mise à jour, sans interruption de service.

Une architecture autonome et disponible (update) :

  • Votre réseau régional peut débuter avec un répéteur. Jusqu'à 16 répéteurs pourront être ajoutés en toute autonomie, à l'aide d'un accès à Internet ou au travers du réseau Hamnet. Le premier répéteur est appelé "Master". Les autres répéteurs sont des "Peers". L'ensemble est une "Grappe". Si vous êtres le premier, et donc Master, vous serez responsable de la région et donc des services pour les Peers et tous les utilisateurs de votre zone. Cela implique un engagement vis à vis de vos pairs dans votre région (connexion au Master, support technique, discussions). Votre Liaison IP devra supporter un débit de 150 à 500 kb/s par Peer en pleine charge (100% de trafic - 100% du temps), et un ping de 50ms.
  • Le c-Bridge France est hébergé en Datacenter chez OVH avec un débit de 100Mb/s symétrique. Conformément aux décisions partagées avec le comité DMR-Europe, il a été dimensionné pour supporter l'ensemble du trafic en France pour DMR-MARC.
  • Une Grappe MotoTRBO (Motorola) n'a pas besoin de serveur. Tout est dans la boite ! Et si la connexion avec le réseau national DMR-FRANCE est rompue, votre région reste autonome pour toutes les communications locales.
  • Le Master et les Peers échange tout le temps les "routes" entre eux. Si le Master n'est plus disponible, les Peers continuent de fonctionner.
  • La Grappe ainsi constituée peut être configurée pour offrir le "Roaming", qui permet de changer de fréquence automatiquement, lorsque vous vous déplacez dans la zone.

Organisation locale (update) :

  • Nous vous suggérons de vous organiser en association. Cela permet à tous les contributeurs locaux de comprendre le projet, de partager les investissements avec un contrôle sur les comptes.
  • Nous suggérons d'écrire un cahier des charges et de le partager avec tous, avant de lancer une contribution et le projet. Le but, le temps de réalisation et les coûts seront donc connu de tous. Cela permet ainsi à tous d'être impliqué dans les décisions dès l'idée du projet, jusqu'à sa réalisation.
  • Enfin, l'utilisation du réseau Hamnet est un plus, car il vous évitera les coûts récurrents d'une ligne ADSL, et vous contribuerez à son développement en France.

L'enregistrement des utilisateurs et des répéteurs (update) :

Un service simple et rapide vous permet de vous enregistrer ou d'obtenir un ID pour votre répéteur. Ce service est disponible en Français sur ham-digital.net. Le DR@F est délégué pour la validation des ID DMR en France. Le support est disponible par mail : dmr@draf.asso.fr

Notre association fournit ce service d'enregistrement GRATUITEMENT, sans filtre, pour TOUS les radioamateurs. Nous nous engageons à répondre dans les trois jours, conformément aux engagements partagés avec DMR-MARC, si les demandes sont conformes à la réglementation des Services d'Amateur (ARCEP, DGE, ANFR).

CONTACT : DMR@DRAF.ASSO.FR

jeudi, janvier 29 2015

DMR-FRANCE : Digit'Alpes (Update)

digitalpes.png

Infographie (C) F4CZX

F4CZX Damien anime la région autour de Grenoble avec le premier répéteur Motorola connecté sur le réseau DMR-FRANCE. Un premier répéteur est MASTER pour la région et pourra accueillir plusieurs autres répéteurs locaux. Et tous les TG sont ouverts et disponibles ;-)

Plusieurs OM se sont enregistrés sur le réseau. Rejoignez Damien F4CZX !

Le relais F4CZX n°208238 est le premier relais DMR de la région. Il est installé à 1000m dans le Grésivaudan entre Grenoble et Chambéry. L’idée est de monter des projets pour interconnecter, via le réseau IP, des relais clients dits « peer » à ce relais « master » en créant une grappe régionale.
Cette grappe est reliée en IP au c-Bridge national géré par DMR-France. C’est le c-Bridge qui interconnecte les différentes grappes régionales et qui route les talk-groups du réseau DMR-Marc vers l’Europe et le monde.

Lire la suite ici.

samedi, janvier 24 2015

DMR-FRANCE : CS7000 revolutionnaire !

Le CS7000 est conçu pour le marché radioamateur et son prix de lancement sera de 249 USD. Il est capable d'utiliser les normes DMR, NXDN, dPMR, P25, ANALOG, D-STAR, et FUSION. Il sera vendu dans un premier temps avec l'utilisation de l'analogique, DMR et DStar avec une couverture des fréquences commerciales, puis il sera possible de mettre à jour la radio par logiciel pour obtenir les autres normes numériques. La radio ne change pas, seul le firmware sera modifié. Il y a beaucoup de demande pour cette radio. Les premières livraisons ne seront possible qu'aux environs de mars 2015.

Description technique :

Fonctions:

  • Protocoles D‐STAR, DMR, Fusion, NXDN, P25 et Analogique
  • D'autres protocoles sont possibles
  • Transmissions de données : Slow Scan TV, GPS, et fichiers de données
  • HotSpot DStar ou DMR : Transmission voix et données directement de votre radio sans ajout d'un serveur (module wifi)
  • Connection direct au réseau DMR ou DStar : La radio devient un terminal directement connecté au réseau (module wifi)
  • Télécommande à distance (PC) de la radio au travers du protocol SIP
  • Possibilité de charger votre propre protocole, si ceux proposés ne vous plaisent pas ;-)

Hardware: Le CS7000 est une version sur-gonflée du CS700. C'est une radio conventionnelle à double conversion superhétérodyne avec une puce spéciale pour DMR. Le vocodeur DVSI (AMBE) est dans le firmware et prend la plus grande partie des ressources CPU pour l'encodage et décodage de la voix. Le CS7000 à trois CPU pour couvrir toutes les fonctions et l'ensemble des normes et protocoles :

  1. STM32F405VGT6 : C'est un processeur ARM Cortex M4 32 bit avec 1Mo de mémoire Flash et 196ko de mémoire interne. Il exécute toutes instructions binaires, floating point et DSP. Son horloge est cadencée à 168 MHz et exécute 210 Dhrystone Mips.
  2. DVSI 3000R : Il utilise un cœur TMS320F2811 et est dédié au vocodeur AMBE et AMBE+ ainsi que d'autres algorhytmes. La communication avec le CPU primaire est faite au travers d'un bus série.
  3. Wifi module : Le troisième CPU est intégré au module wifi optionnel. Il permet les communications vers les plateforme IP en accès Internet ou privé. Comme pour le DV3000R, la communication avec le CPU primaire est faite au travers d'un bus série.

Pour augmenter la capacité du CS7000, il a été ajouté 8 Mo de mémoire flash. Ceci permet de traiter une grande taille de messages voix, de fichier de programmation, et de firmware. Pour permettre l'utilisation de plusieurs normes/protocoles qui dépasseraient la capacité de la mémoire CPU Flash de 1 Mo, cette mémoire peut être utilisée en overlay pour les protocoles étendus. C'est la raison pour laquelle cette radio est capable d'utiliser les normes/protocoles D‐STAR, DMR, NXDN, FUSION, P25, dPMR et ANALOG.

Cette radio est conçue pour un usage radioamateur. C'est la raison pour laquelle elle ne sera pas 100% compatible avec les fonctions définies par les différentes organisations (MoU P25, ETSI DMR et dPMR). Il est plus facile pour les radioamateurs de tester des normes/protocoles différents, que d'utiliser des fonctions non essentielles comme le trunking.

Software : Ce qui rend cette radio révolutionnaire, c'est que les radioamateurs peuvent étendre ces capacités. Ainsi, les radioamateurs auront le contrôle sur :

  1. Le code source, pour permettre toute modifications. Le kernel sera entièrement documenté et nous espérons que les radioamateurs vont le faire évoluer pour le rendre plus puissant. Pour les programmeurs, lorsque nous parlons de Kernel, pensez à Linux ou Framework NET de Microsoft.
  2. Le Kernel, pour ajouter des protocoles
  3. Les protocoles, pour ajouter des applications

Kernel : Le Kernel consiste en une série de routines basiques pour faire fonctionner la radio. Un exemple de routines :

  • Interface de programmation clavier
  • Lire et écrire dans la mémoire Flash
  • Scan du clavier
  • Décodage et encodage tonalité en analogique
  • Initialisation et changement de la fréquence du PLL
  • Lire et écrire dans le convertisseur D/A - A/D
  • Modem GFSK
  • Modem 4FSK
  • Ecran LCD
  • Routine d'interuption
  • Générateur PWM
  • Décodage et encodage DTMF

Il y a de nombreuses raisons pour que vous vouliez changer le Kernel. L'une d'entres elles est de l'améliorer. Par exemple, l'écriture et la lecture de la mémoire Flash prend 1000 octets de mémoire pour le code. Des radioamateurs talentueux pourraient réduire cette taille à 500 octets et utiliser la place gagnée à d'autres programmes. Une autre raison pourrait être d'étendre ses possibilités. Pour implémenter DMR, NXDN et quelques autres formats nécessitent le décodage et l'encodage 4FSK. Il serait interessant de l'ajouter à une routine basique du Kernel. Même si ce n'est pas une partie du Kernel, Connect Systems proposera plusieurs routine pour permettre aux utilisateurs du CS7000 de construire leurs propres protocoles.

Les protocoles : Connect Systems fournira certains protocoles comme DStar et nous permettrons à de talentueux radioamateurs de développer d'autres protocoles. Sur les 3 millions de radioamateurs, quelque uns ont déjà développé des produits génial. Le CS7000 sera pour eux une plateforme idéale pour ajouter de nouveaux protocoles.

Les applications : Pour ceux qui sont familier avec les smatphones, vous savez que vous pouvez ajouter des applications. C'est la même chose pour le CS7000. Le nombre d'applications qui peut être écrites est seulement limité par votre imagination. Voici quelques applications possibles :

  • Déterminer le répéteur le plus près à l'aide d'un micro/gps
  • Utiliser le CS7000 comme hotspot DStar avec le module optionnel Wifi
  • Utiliser le CS7000 directement sur le réseau DStar, sans l'aide d'un hotspot
  • Enregistrer un rendez vous réseau, alors que vous êtes loin de votre station
  • Générer votre indicatif en voix ou en code, à l'aide d'un bouton
  • Décoder du morse

Applications libre ou payantes : Les développeurs ont le choix de demander une contribution ou non pour leur application. Pour éviter la contrefaçon pour les applications payantes, un identifiant unique accompagne la radio et sera associé à l'application.

Applications commerciales : Vous pourriez vouloir utiliser une seule application pour un utilisateur professionnel. Nos radio sont construites avec des spécifications professionnelles. Nous pouvons vous livrer autant de radios que demandé, avec l'application spécifique pour votre client. Vous pourrez acheter ces radios au prix radioamateur et les revendre au prix qui vous convient pour votre client.

Numérique Vs Analogique : Si vous pensez que cette radio est seulement utilisée pour des applications numériques, vous vous trompez. Il y a de nombreuses applications pour l'analogique comme :

  • Enregistrement des conversations
  • Utilisation à distance (Internet)
  • Décodage morse
  • Générer votre indicatif en voix ou en code, à l'aide d'un bouton
  • Moniteur pour aligner votre émetteur / récepteur

Source Connect Systems Inc. - Jerry Wanger KK6LFS / Traduction & adaptation (C) DR@F - F1SHS Tout reproduction interdite sauf accord explicite

dimanche, janvier 18 2015

DMR-FRANCE : Questions à propos de DMR (update 4)

docteur_mototrbo.jpg

Nous recevons beaucoup de questions à propos de la technologie DMR par l'intermédiaire de notre adresse dmr@draf.asso.fr. Voici les réponses à quelques questions pour les partager avec vous :

(Update) Comment m'enregistrer ?
L'enregistrement est possible sur le réseau DMR-MARC à cette adresse. C'est un système centralisé qui vous permet de vous enregistrer à la fois pour DMR (Motorola et Hytera) et D-STAR IrcDDB ou USTrust au travers de F1ZPL (DR@F). Vous obtiendrez de l'aide par email à cette adresse : dmr@draf.asso.fr

Quel est l'avantage de DMR ?
Plusieurs choses :

  1. Deux communications dans un canal moitié moins large
  2. La qualité audio pour un signal faible (comparaison avec un signal à -110 dBm)
  3. Le transport des données et le réseau

Existe-t-il un réseau Francophone sur DMR ?
Oui, par le TG11 (monde) et le TG21 (Europe). Tout dépend du nombre de pays disponibles sur le réseau. DMR-MARC avec Motorola est le plus grand. Le réseau francophone est déjà disponible sur Paris grâce aux TG 11 et 21 sur Paris avec F1ZEI et bientôt F1ZGO et F1ZOI. Nos amis de Suisse, de Québec et Montréal, et d'autres pays encore, partagent déjà le réseau DMR-MARC et les QSO sont très riches tous les soirs ;-)

Qui représente DMR-FRANCE ?
DMR-FRANCE ® est une marque déposée par l'association DR@F - Digital Radioamateur France. Tout autre utilisation est une contrefaçon. DMR-FRANCE est un groupe de personnes qui cherchent à promouvoir le DMR en France.

Ou acheter un équipement Hytera ou Motorola au meilleur prix ?
DMR-FRANCE ® active son réseau pour négocier des prix auprès de différents fournisseurs. Les prix publiques sont normalement élevés car à destination des professionnels. Mais plusieurs revendeurs peuvent convenir d'une remise si votre achat est personnel et à votre seule activité radioamateur. Le revendeur vous demandera une copie de votre licence. Pour ne pas créer de concurrence déloyale dans le réseau de revendeurs, nous ne publions pas les remises. Contactez nous par mail à dmr@draf.asso.fr pour vous guider.

Dois-je m'équiper en Motorola ou Hytera ?
Pour les terminaux mobiles et portatifs, toutes les marques sont compatibles, car elles répondent à un standard de l'ETSI pour la voix, les appels de groupe, les appels individuels et les messages courts. Vous pouvez partager votre expérience sur le forum du DR@F.

Peut on trafiquer sur un relais Hytera avec du matériel Motorola et avec un ID DMR-MARC ?
Les "ID" (identifiant) sont gérés par DMR-MARC. Le DR@F est la représentation de ce réseau en France avec son groupe DMR-FRANCE ®. Ceci garanti que les ID sont uniques sur le réseau et vous identifie clairement. Si vous demandez un ID en vous enregistrant sur DMR-MARC, vous pouvez utiliser tous les réseaux déclarés sur la même base de données.

Comment sont interconnectés les relais ?
Pour Motorola, tout est dans la boite : Le client et le serveur sont embarqués. C'est l'IPSC (IP Site Connect Capability). Ainsi, IPSC peut interconnecter jusque 16 relais, sans serveur externe. Pour Hytera, il faut un serveur externe. Il existe une solution professionnelle (cout €€) et une solution libre (OpenHytera, LinDMR). Avec Motorola, lorsqu'une grappe de relais (Master et Peer) perd la connexion avec le serveur c-Bridge (connexion régionale, nationale, internationale), la grappe complète continue de fonctionner en TG9. Si le Master ou un Peer tombe en panne, la grappe continue de fonctionner aussi. Seule la couverture du relais en panne n'est plus assurée.

Comment garantir la disponibilité du serveur DMR national ?
Avec le logiciel c-Bridge pour le réseau DMR-FRANCE ®, il est possible de créer un "Fail Over". En fait, ce sont deux serveurs en miroir (primaire et secondaire). Ils sont tous les deux en connexion avec les grappes de relais régionaux. Le "Fail Over" est un mécanisme automatique qui reprends en temps réel les communications du c-Bridge primaire, sur le secondaire. Ainsi, en plaçant ces deux c-Bridge dans deux DataCenter différents, la disponibilité est assurée.

Quelle est la bande passante IP consommée par un relais ?
La bande passante minimale pour l'interconnexion d'un relais DMR est environ 500 kb/s. Elle peut monter jusqu'à 1Mb/s si le relais est MASTER. Il existe d'autres paramètres très importants comme le temps de propagation des paquets UDP dans le réseau. Ce temps ne doit pas dépasser 60 ms. Il y a d'autres paramètres à prendre en compte comme le "Jitter", "Packet Loss", "serialization", et enfin, le temps de traversée des équipements comme les routeurs ou firewall qui peuvent ajouter un temps supplémentaire lorsque l'utilisateur appuie sur PTT. Tous ces paramètres doivent être pris en compte pour la planification d'un réseau. Seul le prix d'un ou plusieurs répéteurs isolés, ne garanti pas la disponibilité et la qualité d'un réseau. Le temps de réglage et le coût des infrastructures à ajouter peuvent être un frein assez sérieux à cette entreprise.

Est ce que je peux utiliser HAMNET pour interconnecter plusieurs relais ?
Oui, à condition de garantir la bande passante et le délai de propagation. Si le réseau est utilisé par des caméras de surveillance ou des transferts de fichiers importants sans contrôle de la priorité, il est certain que le réseau sera dégradé. Il est recommandé d'avoir un réseau spécifique ADSL, ou FH si on souhaite réduire le coût mensuel.

Un relais DMR peut il être en mode mixte DMR/Analogique ?
Cela existe dans la norme DMR TIER II. Donc pour toutes les marques qui s'y réfèrent. MotoTRBO à un mode DMM (Dynamic Mixed Mode) qui permet de commuter le relais automatiquement entre DMR et analogique. Ce mode permet de migrer doucement les utilisateurs vers DMR. Attention, en analogique, l'interconnexion n'est plus possible.

Faut il créer un TG spécifique pour les missions critiques (Sécurité Civile) ?
Les opérations en mission critique demande une planification très pointue du réseau pour garantir la disponibilité et la qualité des transmissions. La disponibilité d'un TG spécifique ne répondra pas à lui seul à cette demande spécifique. Il est nécessaire d'établir un cahier des charges et de planifier le réseau en fonction de la couverture et des services demandés. Cette planification nécessite une étude poussée. Il est nécessaire de voir les transmissions dans leur ensemble : Couverture RF, timing, IPSC, bande passante, disponibilité du ou des serveurs (fail over), fonctionnement de secours (mode dégradé), gestion de l'énergie, disponibilité des réseaux. Le DR@F et l'équipe DMR-FRANCE ® peut répondre à une étude spécifique.

Quel est le bon choix entre Motorola et Hytera en relais pour l'avenir ?
Il existe plusieurs réseaux : Deux Hytera et un Motorola. Ces réseaux ne sont pas compatibles entre eux. Il n'y a pas d'interconnexion. Mais les ID délivrés par DMR-MARC pour les terminaux et les relais sont uniques puisqu'il n'existe qu'une seule base de donnée à ce sujet. Le DR@F et DMR-FRANCE ® propose deux réseaux : OpenHytera et DMR-MARC (Motorola). Nous avons fait la comparaison entre ces réseaux il y a quelque temps.

Le DR@F propose donc plusieurs solutions pour l'infrastructure, car nous pensons que chacun est libre de son choix. Nous proposons cette infrastructure pour tous et libre d'accès, gratuitement. Si vous souhaitez nous aider à maintenir le réseau et nous soutenir, il est possible de faire un don à l'association.

Le DR@F soutient un réseau Motorola DMR-MARC, car il contient 780 répéteurs sur 26 pays. Il est plus stable et il existe une communauté de radioamateurs bien organisée pour le gérer. Le DR@F s'occupe essentiellement de l'infrastructure pour fournir un service de qualité. C'est une activité que nous partageons avec le comité DMR-Europe et DMR-MARC avec lesquels nous sommes partenaire.

Le trafic international peut il saturer le réseau et rendre le TS1 inutilisable ?
Non pour le réseau DMR-MARC et l'infrastructure Motorola mise en œuvre par DMR-FRANCE ®. Les TG correspondant à l'international seront disponibles "à la demande" (TG1, TG2, TG3, TG11, TG21). Cela veut dire que si vous souhaitez l'utiliser ou l'écouter, il suffira simplement de vous signaler sur le TG désiré ;-) Au bout de 5 minutes, et si il n'y a plus de trafic local, le TG se mettra de nouveau en veille pour donner du temps aux autres TG. Pour le réseau hebdomadaire international DMR-MARC, le TG1 sera automatiquement activé. Cette fonctions pourra être mise en œuvre pour d'autres réseau si il existe une demande de la communauté.

Comment nos amis radioamateurs étranger en visite en France pourront ils accéder à leur pays sans perturber le trafic local ?
Mais c'est très simple, le TG correspondant à leur pays sera disponible à la demande sur le réseau Motorola. Cette fonction est partagée avec de nombreux pays en Europe par réciprocité et grâce au comité DMR-Europe dont DMR-France ® fait partie. Ainsi, nos amis Suisses de visite à Paris par exemple, pourront appeler leur pays en activant le TG228.

Le DR@F filtre-t-il les utilisateurs sur le réseau ?
Non, le réseau est libre d'accès pour tous les utilisateurs. Comme nous sommes partenaire de DMR-EUROPE et DMR-MARC, nos partenaires peuvent nous demander dans des cas particulier, et après concertation, de limiter certains services ou accès si un comportement douteux est détecté (ID farfelu, chiffrement, etc ...).

Existera-t-il une passerelle entre les réseaux ?
L'interconnexion entre Hytera et Motorola ne sera pas facile, même si nous y travaillons. Le choix de l'infrastructure pour un radioclub ou un responsable de relais est donc déterminant. Les prix entre les deux marques sont identiques à 200€ près. Il faut ne faut pas voir simplement un relais local, mais les services associés, le réseau accessible, et la qualité de service. Nous conseillons à ceux qui souhaitent se lancer dans l'achat d'un relais de le faire par l'intermédiaire d'une association dont chacun est membre, pour déterminer clairement le projet (services, réseau, couverture, maintenance, financement, contrôle).

DMR est-il un Echolink numérique ?
Si les services du réseau et la qualité n'est pas au rendez vous ... à vous de juger ;-)

Vaut-il mieux encore attendre ou faire le pari sur Hytera ?
Vous êtes libre de faire votre choix. Le DR@F travaille sur l'infrastructure, pour garantir une bonne qualité du réseau et des services. Le choix d'un terminal n'est pas un risque, par contre le choix d'une infrastructure doit être discuté pour bien comprendre ce qui est réaliste et donc, la pérennité de l'investissement.

Comment prendre contact et poser mes questions ?
Plusieurs OM sont à votre écoute :

  • Responsable DSTAR : F5HCC Fabrice / dstar@draf.asso.fr
  • Responsable DMR : F1UOT Olivier / dmr@draf.asso.fr
  • Responsable Hytera : F4GQK Sébastien / hytera@draf.asso.fr
  • Responsable Tetra : F4ACD Romain / tetra@draf.asso.fr

Flyer-DMR-France-041014.jpg

mercredi, janvier 7 2015

#JESUISCHARLIE

jesuischarlie.jpeg

- page 1 de 78