DR@F - Digital Radioamateur France
Tout le digital radioamateur

Demander un second ID-CCS7

Nous recevons plusieurs demandes pour obtenir un second ID-CCS7 pour utilisateur, pour répéteur ou pour établir une passerelle inter-réseau. Nous expliquons les limites du système, et les cas acceptés.

Ces demandes d’un second ID-CCS7 utilisateur sont de plus en plus fréquentes avec l’usage du réseau BrandMeister. Nous constatons que plusieurs demandes ont été aussi accordées pour un second ID répéteur dans le passé, alors que nous ne l’avons pas validé.

Certaines demandes sont ponctuées de tentatives pour forcer une réponse ou une exception, et ce n’est malheureusement pas la première fois … Bref, un sujet sensible, car la validation des ID-CCS7 peut être vue avec un certain « prestige », du fait de sa mondialisation, alors qu’en fait il ne s’agit que d’une simple application avec base de donnée, comme Echolink ou USTrust. Cette situation peut paraitre confuse et provoquer parfois des tensions.

  • Un ID-CCS7 ne retire pas l’obligation de transmettre régulièrement son indicatif par la voix.

Il s’agissait donc de faire le point avec l’ID-Team en Europe (DMR-Marc) et les représentants du réseau DMR+ et IPSC2 pour clarifier cette situation et vous expliquer les usages possibles et solutions.

Le premier usage des ID-CCS7 est d’être unique pour les utilisateurs et pour les répéteurs. Cette première règle garantie un fonctionnement optimal des réseaux DMR, P25, DStar, Tetra et de permettre leur interconnexion. Le schéma de numérotation n’est pas extensible à l’infini et il faut donc poser des limites.

Avec le temps, plusieurs réseaux sont apparut comme USTrust, Dextra, IrcDDB, DMR-Marc, DMR+, BrandMeister, P25nx. Ces réseaux offrent de nombreuses fonctions de réflecteurs, géolocalisation, envoie de texte court, etc … Il est donc très important que ces ID soient correctement utilisés et que les règles pour leur distribution soient égales pour tous et dans tous les pays. Une nouvelle technologie avec MMDVM, DVMEGA, DV4mini permet maintenant de créer des HotSpot privés (mode DMO). Certains réseaux comme DMR+ ou IPSC2 intègre un ID-CCS7 spécifique qui permet à l’utilisateur de communiquer immédiatement sur le réseau dans ce mode.

En juin 2016, au moment du salon radioamateur de Friedrichshafen, un accord a été passé entre l’équipe DMR+ / DMR-Marc et Brandmeister pour permettre aux utilisateurs BrandMeister, d’obtenir un second ID pour créer un HotSpot privé sur ce réseau. Théoriquement, un seul ID devrait suffire dans la plupart des cas, mais certaines installations spécifiques nécessitent l’utilisation d’un second ID pour une question de routage principalement.

Pour les ID de répéteurs (public), le schéma de numérotation est limité à 6 chiffres. La limite peut être très rapidement atteinte si nous autorisons en masse un ID pour les répéteurs ou HotSpots privés dans ce schéma. Les demandes seront donc réorientées vers un second ID utilisateur.

Si vous utilisez une interconnexion pour un réseau IPSC2 ou DMR+, les ID sont créés automatiquement, en dehors de la numérotation des MCC. Pour le moment, IPSC2 accepte seulement 6 chiffres pour cet ID d’interconnexion, alors que cBridge en utilise 8. Toutes les demandes d’un ID pour une interconnexion seront donc refusées.

Enfin, les demandes d’un ID sont refusées lorsqu’elles concernent les opérateurs de classe 3 en France. La raison n’est pas technique mais légale.

Pour résumer, voici le traitement d’une demande pour un :

  • Second ID Utilisateur (ID 7 chiffres) : OK, Seulement pour les HotSpot ou répéteurs privés (si vous êtes connecté à Brandmeister et/ou lorsque le premier ID provoque des problèmes de routage)
  • Second ID Répéteur (ID 6 chiffres) : Refusée
  • ID Utilisateur pour un opérateur de classe 3 : Refusée
  • ID pour une interconnexion de réseau : Refusée

Pour rappel, notre association s’est engagée a respecter l’égalité de traitement pour tous, avec un délai de réponse de 3 jours max. Aussi, nous rejetterons systématiquement et sans préavis, toute demande faite avec menace (tentative pour forcer une réponse ou une règle) ou intervention d’un tiers sans autorisation du titulaire de la licence radioamateur.

Site d’enregistrement de vos demandes ID-CCS7 : https://register.ham-digital.org

 

Archives

Tweets DR@F

All original content on these pages is fingerprinted and certified by Digiprove
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com