Collectif National de Défense des Services d’Amateur et Amateur par Satellite

Update du 17 juillet 2013 : Message du Président du DR@F au Collectif : “Je souhaite vous informer que le DR@F ne souhaite plus participer au Collectif National de Défense des Services d’Amateur et Amateur par Satellite“. Je vous souhaite à tous une bonne continuation et mes meilleurs 73.

Origine du Collectif (14 Novembre 2012) :

Le DR@F, l’URC, l’ANTA, l’AMSAT Francophone et la FFBRA se sont regroupées pour former un Collectif National de Défense des Services d’Amateur et Amateur par Satellite.

Ce collectif aura pour but de défendre les intérêts de notre communauté auprès de l’administration, en proposant un dialogue constructif. Nous entretiendrons un dialogue permanent avec les associations représentatives internationales pour coordonner notre action.

Les premiers sujets seront :

  • Le retour d’un examen en France pour les candidats à une classe novice, s’inscrivant dans un projet Européen
  • La défense des bandes de fréquences (TNRBF)
  • La définition d’un processus de déclaration des satellites amateurs
  • Une proposition continue d’amélioration de la réglementation
  • La promotion des activités radioamateurs pour les jeunes
The following two tabs change content below.
Radioamateur depuis les années 90, j'ai commencé par faire quelques expérimentations en BLU. J'ai beaucoup appris avec le hack d'équipements de radiotéléphonie pour créer des répéteurs FM. J'ai découvert le numérique avec le P25 en 2002 à Dayton. Avec un groupe d'amis (F4ACD, F1UOT), nous avons créé l'association DR@F en 2009 pour faire évoluer la réglementation. Nous avions alors obtenu satisfaction en 2013, avec un accès pour tous les radioamateurs au numérique et aux connexions Internet.