((/public/dmr/.Relais_Chartreuse_F4CZX_m.jpg|Relais_Chartreuse_F4CZX.jpg|C|Relais_Chartreuse_F4CZX.jpg, déc. 2014)) Photo (c) F4CZX [DMR-FRANCE ®|/index.php?pages/DMR-France.org|fr] réalise actuellement des essais du réseau DMR Motorola avec [F4CZX à Grenoble|http://f4czx.free.fr/|fr] (St Bernard). Le répéteur est connecté au c-Bridge (point d’accès mondial en France), pour avoir accès au réseau Francophone (Québec, Suisse, France, etc …) et le reste du monde … Notre association fournit gratuitement l’accès au réseau pour chaque région. Ainsi, il suffit d’ajouter les nouveaux répéteurs “peer” au premier installé “master” pour obtenir un réseau en grappe. Si un problème survient sur le réseau, la grappe créée pour cette région ne sera pas affectée : Le TG9 sera toujours disponible pour les communications locales. De plus, si le “master” de cette grappe est en panne, tous les autres répéteurs “peer” peuvent fonctionner car ils connaissent toutes adresses IP du réseau. Cet ensemble de fonctionnalités est mis en œuvre avec le logiciel IPSC embarqué dans chaque répéteur Motorola … sans ajout d’un serveur. Bravo Damien 😉

The following two tabs change content below.
Radioamateur depuis les années 90, j'ai commencé par faire quelques expérimentations en BLU. J'ai beaucoup appris avec le hack d'équipements de radiotéléphonie pour créer des répéteurs FM. J'ai découvert le numérique avec le P25 en 2002 à Dayton. Avec un groupe d'amis (F4ACD, F1UOT), nous avons créé l'association DR@F en 2009 pour faire évoluer la réglementation. Nous avions alors obtenu satisfaction en 2013, avec un accès pour tous les radioamateurs au numérique et aux connexions Internet.