Les statistiques et l’histoire des premières créations des ID-DMR en France :

Notre association DR@F – Digital Radioamateur France a pris en charge la validation des ID-DMR depuis le 1er janvier 2015. Vous trouverez dans ce billet, les statistiques depuis janvier 2011 jusqu’au 7 septembre 2015.

Les premiers utilisateurs :

Le premier radioamateur qui obtient sont ID-DMR est F1UOT Olivier le 17 mai 2011, suivit de F4ACD Romain le 31 juillet 2011. Tous deux sont fondateurs de notre association DR@F depuis 2009 avec F1SHS pierre.

C’est à Dayton en mai 2011 que F1UOT Olivier et Romain F4ACD ont découvert le DMR. Comme la même équipe du DR@F avec F1SHS Pierre en mai 2002 pour DStar. A l’époque, personne n’y croyait, comme DStar. C’est encore le DR@F qui a poussé cette technologie pour qu’elle puisse apparaitre en France.

Ça décolle en janvier 2015 :

C’est en janvier 2015 que le nombre de demandes ID-DMR décolle. On passe d’une moyenne de 5 par mois à 10 par mois, soit 50% de croissance.

En Aout 2015, on enregistre encore une tendance à la hausse qui si elle se maintient devrait être de 300% par rapport à 2014.

Nous avons aujourd’hui 202 radioamateurs enregistrés pour 23 répéteurs, dont 17 actifs.

Avec la convergence des réseaux DMR-MARC, DMRPlus,  Dstar, Fusion et P25, l’ensemble des répéteurs installés contribuent pour chacun à cette croissance et au Réseau Digital Mondial.

Merci à tous, c’est le plus beau rêve du DR@F qui se concrétise 😉

Source des données : DMR-MARC

id-dmr

The following two tabs change content below.
Radioamateur depuis les années 90, j'ai commencé par faire quelques expérimentations en BLU. J'ai beaucoup appris avec le hack d'équipements de radiotéléphonie pour créer des répéteurs FM. J'ai découvert le numérique avec le P25 en 2002 à Dayton. Avec un groupe d'amis (F4ACD, F1UOT), nous avons créé l'association DR@F en 2009 pour faire évoluer la réglementation. Nous avions alors obtenu satisfaction en 2013, avec un accès pour tous les radioamateurs au numérique et aux connexions Internet.