Garantir la sécurité des données personnelles :

Depuis que notre association à la charge de valider les ID-DMR pour les radioamateurs en France, nous n’avions pas eu de demande particulière à ce propos. Le nombre de demandes était relativement faible (5 à 10 par mois). Aujourd’hui, la fréquence des demandes peut être de 10 par jour. Avec l’interconnexion de DStar et DMR, les demandes augmentent significativement.

Par contre, nous avons reçu plusieurs demandes d’OM à propos de la validation des ID-DMR. Il s’agit de la sécurité des données personnelles lors de la validation des ID-DMR.

Après une discussion technique avec F5HCC Fabrice, F5UFI Gilles, F4ACD Romain et F1TMY Jean-Philippe, F4GEN Patrice (DStar-France.fr), et Pierre F1SHS, nous relevons les points suivants :

  1. Les ID délivrés sont maintenant contenus plus largement dans un système appelé ID-DMR. Cela permet d’unifier ces identifiants pour l’ensemble des réseaux. Le 1er octobre, il ne sera plus possible d’utiliser les passerelles DStar CCS sans ID-DMR.
  2. Les prochaines passerelles DMR – DStar permettront l’interconnexion de ces réseaux comme d’autres réseaux à venir selon les développements avec dPMR, Fusion, P25, TETRA.
  3. Un éléments commun aux documents lors de la validation de la demande d’un ID-DMR est le numéro de certificat, qui ne peut pas être retrouvé par un autre moyen sauf celui d’avoir la licence CEPT radioamateur ou le titre de perception de la taxe radioamateur.
  4. Les informations recueillies sont exclusivement destinées à l’association DR@F – Digital Radioamateur France lors de la vérification pour validation de la demande d’un ID-DMR. Voir les mentions légales ici. Une association a l’avantage d’être déclarée et contrôlée par les services en Préfecture, de prendre des décisions collégiales et non au bon vouloir d’une personne et d’être dispensé de déclaration des traitements automatisés de données à caractère personnel, conformément à la Délibération CNIL n° 2010-229 du 10 juin 2010.
  5. Le traitement des demandes est égal pour tous.
  6. Le délai de réponse pour une demande est de trois jours.

Le bureau de l’association DR@F décide :

  1. Nous parlerons maintenant d’un ID-DMR délivré pour l’ensemble des réseaux.
  2. Pour ceux qui souhaitent une garantie de sécurité concernant leur licence au moment de l’enregistrement ID-DMR, nous acceptons que le numéro de certificat soit masqué. Mais seulement ce numéro. Seul la licence CEPT délivrée par l’ANFR ou le titre de perception de la taxe radioamateur seront acceptées.

A bientôt sur le réseau unifié …

The following two tabs change content below.
Radioamateur depuis les années 90, j'ai commencé par faire quelques expérimentations en BLU. J'ai beaucoup appris avec le hack d'équipements de radiotéléphonie pour créer des répéteurs FM. J'ai découvert le numérique avec le P25 en 2002 à Dayton. Avec un groupe d'amis (F4ACD, F1UOT), nous avons créé l'association DR@F en 2009 pour faire évoluer la réglementation. Nous avions alors obtenu satisfaction en 2013, avec un accès pour tous les radioamateurs au numérique et aux connexions Internet.