Nous venons de découvrir une info intéressante à propos de l’application RFinder. Il s’agit d’une application payante pour obtenir la liste des relais en France et dans le monde.

Nous avons découvert cette application, au moment ou RFinder diffusait l’annonce d’un partenariat avec le REF le 16 octobre 2015 sur SouthGate. Il semble que plusieurs autres associations de radioamateurs dans le monde aient aussi conclu un tel partenariat.

C’est une application développée par une société commerciale ITWeRKS qui semble appartenir à un radioamateur Bob W2CYK.

La description sur le site web de cette entreprise commerciale indique que la base de données créée reprend tous les types de répéteurs analogiques, numériques, dans 175 pays. Cette base contient l’ensemble des données des répéteurs; géolocalisation, fréquences, méthode d’accès, etc …

Prix au moment de l’achat :

  • Apple IOS : 9€99
  • GooglePlay : 10€66

Redevance annuelle :

  • Toute plateforme : 9€99

Après analyse du modèle économique du site web de cette entreprise, quel serait le rôle de chacun ?

  1. L’utilisateur ne pourrait accéder à cette liste qu’avec le paiement d’une redevance annuelle.
  2. Le responsable de relais aurait un rôle de simple utilisateur et devrait payer annuellement une redevance pour accéder à la base de données contenant les informations de son relais.
  3. Le coordinateur local collecterait les données et accèderait à la base de données gratuitement. Il fournirait un travail gratuit pour cette société commerciale. Il aurait le contrôle sur toute la zone concernée.
  4. La société ITWeRKS : génèrerait un profit régulier sur la vente des données collectées gratuitement

Nos questions :

  • Qui est le coordinateur local déclaré pour la France ?
  • Quelles sont les données transmises à cette société ? Qui les a transmises ?
  • Quel est le lien avec le sujet sur la coordination des relais en France ?
  • Accepterons nous que nos données sur les relais soient maintenant accessibles seulement en payant une redevance à une société basée en dehors de l’Europe sans contrôle ?

Tout ceci nous semble particulièrement étrange et plutôt contraire à notre communauté où des informations qui étaient gratuites seraient maintenant payantes. Comment pourrions nous accepter de laisser s’évader nos données et de travailler gratuitement pour une société qui fait des profits hors de France ?

 

 

 

 

The following two tabs change content below.
Radioamateur depuis les années 90, j'ai commencé par faire quelques expérimentations en BLU. J'ai beaucoup appris avec le hack d'équipements de radiotéléphonie pour créer des répéteurs FM. J'ai découvert le numérique avec le P25 en 2002 à Dayton. Avec un groupe d'amis (F4ACD, F1UOT), nous avons créé l'association DR@F en 2009 pour faire évoluer la réglementation. Nous avions alors obtenu satisfaction en 2013, avec un accès pour tous les radioamateurs au numérique et aux connexions Internet.