Notre association fait le point avec la CNIL pour clarifier la gestion des ID pour les réseaux DMR et les données personnelles.

Le sujet est important, car il faut bien dissocier le responsable du traitement des données et le prestataire de service pour la France. Le DR@F fournit un service gratuit et en Français. Il peut aussi prendre en compte les demande de modification ou d’opposition aux données personnelles, conformément aux décisions de la CNIL.

En bref, c’est le site http://ham-digital.net (DL5DI) qui est responsable du traitement des données et qui doit s’assurer que toutes les déclarations sont faites auprès de la BFDI, équivalent de la CNIL en France.

Le DR@F lui est prestataire de service selon le service juridique de la CNIL. Notre association fournit le service de traduction et de support pour les utilisateurs en France. Nous sommes dispensés de déclaration pour ce fichier qui reste hébergé en Allemagne.

Rendez vous sur le site du DR@F pour plus de détails.

The following two tabs change content below.
Radioamateur depuis les années 90, j'ai commencé par faire quelques expérimentations en BLU. J'ai beaucoup appris avec le hack d'équipements de radiotéléphonie pour créer des répéteurs FM. J'ai découvert le numérique avec le P25 en 2002 à Dayton. Avec un groupe d'amis (F4ACD, F1UOT), nous avons créé l'association DR@F en 2009 pour faire évoluer la réglementation. Nous avions alors obtenu satisfaction en 2013, avec un accès pour tous les radioamateurs au numérique et aux connexions Internet.