Les services XReflector seront bientôt arrêtés. L’équipe des développeurs change et impacte la gestions des ID-CCS7

L’histoire :

L’histoire de DMRPlus commence avec le service XReflector, mais ce service sera fermé à la fin de cette année. XReflector a été mise en place avec DSTAR il y a 10 ans maintenant. L’équipe a donné beaucoup d’efforts et de travail, et parce que le codec AMBE était fermé, beaucoup de radioamateurs s’était plaint de cette situation, qui freinait les développements du numérique. Il a fallut très peu de temps pour qu’une alternative voit le jour avec le système X-Trust et que les radioamateurs puissent le mettre en compétition avec le système D-Star commercial ICOM. C’est aussi à cette époque que notre association avait décidé de ne plus faire de la publicité pour ICOM et ne pas être une succursale d’une entreprise commerciale. Nous avions gardé la passerelle ICOM F1ZPL le plus longtemps possible, avant de la démonter et la confier à une équipe qui avait un autre projet. XRF était alors devenu un véritable réseau multi-protocole alternatif.

Les réflecteurs CCS/DCS ont été développés dans la foulée, permettant l’interconnexion de nombreux systèmes et le routage directe par DTMF. Plusieurs développement hardware ont suivi, qui pouvait être facilement connectés aux réflecteurs CCS / DCS avec DV2, DV3, DV4mini, etc …

Et DMR est arrivé :

Lorsque DMR est arrivé, et est devenu relativement commun pour les radioamateurs, l’équipe des développeurs s’est tourné vers ce système, alors qu’il n’y avait pratiquement aucune information. Tout était “secret“, “sous licence commerciale“, “interdit” … Ici encore, tenter de travailler sur DMR était “illégal” car c’était un système “commercial“, et évidemment, pas question de créer quoi que ce soit comme hardware. Tout ce qui est nouveau fait peur et notre association a été aussi prise pour cible par des radioamateurs totalement fermés à l’innovation, au débat démocratique et irrespectueux du travail des autres.

L’équipe a lancé ses travaux sur DMR avec un reporting des répéteurs Motorola, puis s’est tourné vers Hytera pour dévelloper les serveurs Master en créant des “bridges” entre Motorola et Hytera, les premiers Dongle DMR, les passerelles entre DStar et DMR, et encore d’autres idées partagées avec d’autres développeurs dans le monde. C’est ainsi que DMRPlus a été créé.

MMDVM !

Au cours des dernières années, d’autres groupes sont arrivés avec de nouvelles idées. MMDVM a été un pas important pour le développement de DMR et DStar, tout comme ircDDB et ircDDBGateway à l’époque pour DStar. Avec MMDVM, il est maintenant possible de créer des répéteurs et hotspot à très peu de frais, faisant exploser le développement du réseau.

Basé sur l’expérience de DStar et DMR, d’autres réflecteurs ont pu être mis en service comme Netfusion, APCO25, dPMR, NXDN.

Pourquoi ? Quel impact ?

Le principal développeur de Xreflector est Torsten DG1HT. Il doit quitter l’Allemagne pour des raisons professionnelles et doit donc abandonner le développement des systèmes. Les serveurs sont utilisés par différents logiciels, et hardware, pour capter des données basiques pour CCS, DCS, IRC, PCS, FCS, LCS, Web, DNS, sMaster, bMaster, Databases.

Les passerelles DStar et dongles DCS ne seront plus disponibles dans quelques semaines. Vous pouvez dès à présent utiliser les Xreflecteur comme alternative. Les réflecteurs Fusion (FCS), dPMR (LCS), APCO25 (PCS) seront aussi très rapidement hors service. D’autres réseaux existent pour continuer vos expérimentations comme P25nx.

L’arrêt de ces services aura un impact sur le réseau DMRPlus. Les services de base comme DNS, IRC, Databases, sMaster et bMaster fonctionnent sur les mêmes serveurs et les mêmes réseaux. Il faudra donc faire quelques ajustements.

L’équipe de développement DMRPlus continuera la mise à jour de IPSC2 seulement pour le nouveau réseau bMaster+. Il n’est plus nécessaire de maintenir les autres systèmes. Beaucoup de répéteurs ont déja basculé sur IPSC2 et il n’est plus nécessaire de maintenir l’ancien réseau sMaster/bMaster. Les sysop de l’ancien réseau devront migrer vers bMaster+ et l’ancien système disparaitra avec Xreflector.

Après que IPSC2 ait permit la connexion des dongles et hotspot, l’ancienne infrastructure basée sur IRC, sMaster and bMaster devenait difficile à maintenir. Ces tout premiers logiciels étaient basés sur le reporting des clients DMR, DMR-bridges, xreflector et les librairies logiciel depuis les tous premiers développements. Ces logiciels était en outre, contraint à un engagement de confidentialité (NDA). Il est très difficile de maintenir cet ancien système. IPSC2 offre les mêmes services et est plus facile à maintenir.

L’équipe DMRPlus souhaite remercier tous les utilisateurs de XReflector pendant toutes ces années. Bonne expérimentation DV à tous !

Vive la nouvelle équipe !

La nouvelle équipe Stefan (DL1BH), Peter (DG9FFM) et Rolf (HB9SDB) prend le relais après le travail extraordinaire de Torsten (DG1HT), Hans-Jürgen (DL5DI) et Kurt (OE1KBC). La nouvelle équipe continue les développements sur les systèmes DV comme DCS, DMRplus (IPSC2), FCS et NXDN. Les bases de données DVRPTR 1-3, Home 1+2 et DV4mini continuent d’être exploitées.

D’après la communication traduite du site Xreflector.net

ID-CCS7 :

Il y a un impact sur l’enregistrement des ID-CCS7, car CCS7 n’est plus nécessaire, et la connexion avec DStar US-Trust aussi. Ces services seront retirés prochainement de la procédure d’enregistrement des ID-CCS7. Le DR@F travaille dessus pour rafraichir le site en Français et corriger des tournures de phrases qui pouvaient être confuses.

Bonne expérimentation 😉

The following two tabs change content below.
f1shs
Radioamateur depuis les années 90, j'ai commencé par faire quelques expérimentations en BLU. J'ai beaucoup appris avec le hack d'équipements de radiotéléphonie pour créer des répéteurs FM. J'ai découvert le numérique avec le P25 en 2002 à Dayton. Avec un groupe d'amis (F4ACD, F1UOT), nous avons créé l'association DR@F en 2009 pour faire évoluer la réglementation. Nous avions alors obtenu satisfaction en 2013, avec un accès pour tous les radioamateurs au numérique et aux connexions Internet.
f1shs

Derniers articles parf1shs (voir tous)