diffamation

Notre association est victime de diffamation publique de manière répétée, et ce, dès la création de notre projet DMR-FRANCE en mai 2014. Cette affaire se termine par la condamnation d’un radioamateur le 31 octobre 2019.