dmr-france

DMR-FRANCE ® a été créé par l’association DR@F le 19 mai 2014, suite à la création du 1er cBridge DMR-MARC en France et également aux divers conférences et présentations DMR effectués dans toute la France. C’est une marque enregistrée et protégée à l’INPI (numéro national 4093284). C’est un projet porté par un groupe de radioamateurs passionnés et qui souhaite partager leurs connaissances. Après 5 ans de procédure, un jugement en correctionnelle a pu démontrer que notre association était bien à l’origine de ce projet et de son nom.

1) DMR c’est quoi ?

© [http://www.etsi.org]

C’est tout d’abord une norme. DMR pour “Digital Mobile Radio”. C’est une norme de radio numérique, développée par l’Institut européen des normes de télécommunication (European Telecommunications Standards Institute – ETSI) qui a été publié pour la première fois en 2005. Cette technologie utilise le protocole TDMA (Division du Temps Accès Multiple) qui offre deux voies de communication sur un canal radio à 12,5Khz. Le canal de 12.5 kHz et divise en deux voies indépendantes pour réaliser un canal efficace de 6.25 kHz, donc deux conversations numériques peuvent avoir lieu simultanément sur un simple canal. Où, une voie peut être utilisée pour un QSO local pendant que l’autre voie est utilisée pour un QSO mondial

Un avantage de l’approche de la DMR est que vous obtenez deux canaux de communication avec un relais, une antenne et un duplexeur simple. La solution TDMA à deux intervalles de temps vous permet une efficacité de 6,25 kHz en minimisant les investissements en relais et en combineurs.

La technologie numérique DMR offre une meilleure suppression des parasites et du bruit. Elle préserve mieux la qualité de la voix sur une plus grande portée que la technologie analogique, en particulier en périphérie de couverture. La DMR offre une excellente performance parce que des efforts considérables ont été investis dans la sélection des encodeurs de correction d’erreur anticipée (FEC) et de contrôle de redondance cyclique (CRC) pendant le développement de la norme.

Les autres avantages de la DMR : L’autonomie de la batterie plus longue Applications de données (SMS, GPS, …)

2) Les réseaux

Le réseau DMR-MARC :

DMR-MARC (www.dmr-marc.net) qui signifie Motorola Amateur Radio Club Worldwide Network est le réseau à l’origine du DMR dans le milieu radioamateur. Ca à été le 1er un réseau mondial de relais radioamateur DMR qui a été installé. Ce réseau a été construit par un groupe d’ingénieurs de chez Motorola qui se trouvent être radioamateurs.

© [http://www.dmr-marc.net]

A ces début il y avait environ 780 relais dans 74 pays, chacun des relais est en mesure d’offrir une couverture locale, régionale et mondiale. Aux Etats-Unis le premier relais DMR radioamateur, KA9FLX a été mis en service en 2008 à Chicago et depuis, des centaines de répéteurs ont été installés.

Le réseau DMR-MARC permet de connecter uniquement des relais DMR Motorola. Une différence majeur du réseau DMR-MARC par rapport aux autres est que tous les groupes de discussion (TG) sont statiques. Il n’y a pas d’option de groupe de discussion dynamique. Donc, quel que soient les groupes de discussion sur le réseau vous ne pouvez pas les activés ou désactivés en appuyant sur le PTT de votre radio.

DMR-MARC était populaire et fiable jusqu’à son arrêt en 2018.

Le réseau DMR PLUS IPSC2 :

DMRPLUS est le deuxième réseau à apparaitre, en perte de vitesse, il rebondit aujourd’hui avec IPSC2. Nous avions fait quelques essais dans le cadre de notre projet DMR-France.

IPSC2 développé par Thorsten DG1HT, Kurt OE1KBC, Hans-Jürgen DL5DI est un nouveau programme qui remplace le DMR+ Master et son architecture. Il permet de connecter tout répéteur Motorola et Hytera, ainsi que MMDVM et les Hotspots.

IPSC2 est très similaire à C-Bridge, mais gratuit, sans limite de connexion de répéteurs. Ce réseau gagne du terrain en Amérique du Nord, bien qu’il ne soit pas extrêmement populaire. Aujourd’hui il y a une “fusion” de DMR-MARC et IPSC2 et il est possible d’accéder au réseau DMR-MARC via les relais ou hotspots connectés d’IPSC2.

Le réseau BRANDMEISTER :

© [BrandMeister]

BRANDMEISTER – https://wiki.brandmeister.network/index.php/Main_Page – C’est le dernier réseau DMR, il est apparu en 2015. Il compte 46 serveurs, plus de 1300 relais et plus de 3000 hotspots à travers le monde et il grandi chaque jour. BM Permet la connexion de relais Motorola, Hytera, mmdvm ainsi que les DV4mini, DVMéga et Open spot. Avec des passerelles le réseau BM permet l’interconnexion avec le DSTAR, C4FM, la FM…

Le Dashbord BM : https://brandmeister.network/

Depuis quelque temps, on voit apparaître de petits réseaux DMR comme HBLINK.

Notre association a toujours été en avance dans les modes numériques, le P25 en 2003-2004, le D-Star en 2006 c’est tout naturellement que quelques membres de notre association ont débutés en DMR dès 2011 et fait leurs 1er QSO sur le réseau DMR-MARC lors de la Ham Radio de Dayton de cette même année. En France Il faudra attendre 2013 pour l’installation du 1er relais DMR, F1ZEI au Lilas (93) qui est connecté au réseau DMR-MARC.

Par le passé notre association a proposée deux réseaux DMR, DMR-MARC avec DMR-FRANCE.ORG et IPSC2 avec DMRPLUS.FR qui permettaient à tous de connecter son propre répéteur.

3) Se lancer en DMR

S’équiper en DMR :

Au début, les équipements radios DMR était principalement des équipements professionnels : Motorola, Hytera , Vertex Standard, Harris et Kenwood, pour n’en nommer que quelques-uns. Aujourd’hui vous pouvez trouver plusieurs fabricants chinois qui proposent des radios DMR adaptées pour les radioamateurs.

Vous trouverez ci-dessous une liste de fabricants pour les radios DMR portable, mobile et bi-bande les plus utilisées dans le monde radioamateur :

  • Anytone
  • Radiodité
  • Retevis
  • TYT
  • Baofeng
  • Connect Systems
  • Kydera
  • Sommet

Pour les terminaux mobiles et portatifs, toutes les marques sont compatibles, car elle répondent à un standard de l’ETSI pour la voix, les appels de groupe, les appels individuels et les messages courts.

Mise en service :

Maintenant que vous avez acheté votre radio, vous aurez probablement besoin d’aide pour transmettre sur les réseaux. Commencez par contacter des radioamateurs déjà familiarisés avec les différents réseaux DMR. Si vous avez des problèmes ou des questions, utilisez notre formulaire « Contactez-nous » et l’équipe DMR-France essayera de vous aider.

Le système DMR est une norme de radio numérique conçue pour les utilisateurs de radios mobiles professionnelles (PMR) développée par l’Institut européen des normes de télécommunication (European Telecommunications Standards Institute – ETSI). Afin d’accéder aux réseaux et à toutes leurs fonctions, l’équipement doit être configuré correctement en utilisant le logiciel et l’interface du fabricant appropriée. Vous ne pouvez pas acheter et sortir du magasin avec votre équipement DMR et l’utiliser tout de suite après l’avoir sorti de la boîte. Il est à la portée d’un utilisateur expérimenté de programmer son propre équipement, mais l’équipe DMR-FRANCE ® recommande d’abord, de prendre contact avec des radioamateurs expérimentés ou avec le responsable du relais de votre région.

Demander un ID-DMR :

Pour programmer votre radio, il vous faut un numéro d’identification unique «  ID-DMR ». Si vous n’en avez pas, vous pouvez demander votre ID-DMR en cliquant sur le lien ici.

IMPORTANT : Ne pas essayer d’accéder aux différents réseaux sans ID-DMR et ne pas créer votre propre ID.

Les différents Dashbord des réseaux « le journal des différents réseaux DMR » affiche les ID et indicatifs liés ainsi que le TS et TG qu’ils utilisent.

Chaque pays a son propre préfixe. « 208 » est l’identifiant de la France et « 228 » la Suisse.

5) Les différents moyens d’accéder aux réseaux DMR

MMDVM :

Hotspots :

The following two tabs change content below.